Notre approche du conseil

Adapter le travail à l’homme

L’ergonomie est basée sur l’analyse de l’activité réellement déployée, en situation, par les personnes en vue d’identifier les leviers d’actions permettant d’atteindre les objectifs de performance (productivité, santé, sécurité, fiabilité, qualité, rentabilité…) de l’entreprise.

En phase de recherche de solution, on peut alors procéder à la simulation des situations de travail repérées comme critiques, ce qui permet, très en amont des projets, l’anticipation des conditions optimales de performance et la prévention des risques professionnels.

Cette démarche d’intervention, fortement impliquante et participative, garantit la durabilité des systèmes mis en place. Elle s’appuie au maximum sur les ressources internes et externes de l’entreprise ou l’établissement concerné, pour ancrer la conduite des projets dans une collaboration indispensable des différents acteurs concernés.

 

Développer conjointement les entreprises et les hommes

Les ergonomes accompagnent l'entreprise dans la conception de ses projets pour en servir les enjeux sociaux, techniques, économiques et organisationnels.

Les personnes impliquées dans les projets, développent du sens à leur travail, leur appartenance à l’entreprise et donc leur santé physique, psychique et sociale.

L’autonomie des collectifs de travail concoure à l’amélioration de la performance de l’entreprise, apporte de la réactivité, permet les transferts de compétences et concourent au maintien dans l’emploi des personnes handicapées ou vieillissantes.

 

Une approche qui colle au terrain

La spécificité de notre approche est l’entrée par l’activité réelle déployée sur le terrain par les salariés (cadres, encadrement de proximité, opérateurs-agents-techniciens…).

Voici quelques exemples de situations qui illustrent la façon de travailler des ergonomes MB² :

-        Les ergonomes observent le travail des salariés, ils commencent avec l’équipe du matin, assistent aux changements d’équipes et observent les équipes de nuit,

-        Ils observent des experts et des novices, des hommes et femmes, des personnes valides et celles en restrictions d’aptitudes,

-        Ils observent les tâches effectuées dans le cycle de production, celles effectuée à une fréquence moins grande (nettoyages, approvisionnements, réglages, contrôle…) et s’intéressent aux situations très exceptionnelles,

-        Ils repèrent les sources de variations qui modifient l’activité de travail (celles liées aux produits, aux technologies, à l’environnement, aux hommes…), et le travail des autres salariés qui gravitent dans le même espace : l’encadrement, la maintenance…

-        Ils animent les discussions entre les salariés et avec l’encadrement, à partir du concret du travail,

-        Ils produisent des supports qui permettent aux salariés de se projeter dans leur propre activité ou dans leur futur poste de travail. Avant de valider un projet, il anime des simulations du travail, de l’organisation ou des usages futurs.